ADA Lovelace – La mère de l’informatique ( 1815 – 1852 )




Nous allons faire aujourd’hui la biographie de la première programmeuse au monde Ada Lovelace. 



 

L’histoire de l’informatique remonte de très loin et on ne cesse de découvrir des détails qui ont fait la création de ce domaine si passionnant pour les technocrates. Dans cet article extraite des plus grands inventeurs les moins connus du monde ( pour des raisons de lisibilité ) On va parler de celle qui a été la première au monde à écrire un programme informatique. Il s’agit de ADA Lovelace.

 

ADA Lovelace - La mère de l’informatique Cliquez pour tweeter

 

 

ADA Lovelace, La mère de l’informatique

 

 

 

ADA Lovelace - La mère de l’informatique ( 1815 - 1852 )

Ada Lovelace , mère de l’informatique

 

ADA Lovelance née le 10 décembre 1815 à Londres est une pionnière de la science de l’informatique. elle a réalisé le premier programme informatique sur l’ancêtre de l’ordinateur : la machine analytique de Charles Babbage.

Très jeune, elle se passionne aux sciences et au mathématique. A l’age de 12 ans, elle conçoit le schéma d’une machine volante en s’inspirant de l’anatomie des oiseaux. A l’âge adulte, ses recherches connaissent plusieurs interruptions à cause de sa santé fragile et grossesses. Plus tard, elle reprend ses études de mathématique, grâce à son mentor Charles Babbage « le père de l’ordinateur » elle fait la connaissance d’un célèbre mathématicien qui devient son tuteur. Il s’agit d’Auguste Morgane, connu pour la loi de Morgan.

 

Lire aussi14 programmeurs les plus grands du monde depuis l’aube de l’informatique jusqu’à ce jour

 

 

En fin 1842, après avoir survécu à de nombreux problèmes de santé, elle propose ses services à Charles Babbage pour poursuivre le développement et la promotion de la machine analytique de Babbage. Elle écrit un algorithme très détaillé pour calculer les nombres de Bernoulie avec la machine. Cet algorithme génère un programme qui sera considéré comme le premier véritable programme informatique au monde.

Ada Lovelace était aussi une visionnaire. Elle est la première à percevoir les potentiels de la machine analytique Babbage au-delà du domaine mathématique comme le calcul numérique et du calcul algébrique. Elle décrit explicitement sa vision de la machine comme calculateur universel:

« Beaucoup de personnes […] s’imaginent que parce que la machine fournit des résultats sous une forme numérique, alors la nature de ses processus doit être forcément arithmétique et numérique, plutôt qu’algébrique ou analytique. Ceci est une erreur. La machine peut arranger et combiner les quantités numériques exactement comme si elles étaient des lettres, ou tout autre symbole général ; en fait elle peut donner des résultats en notation algébrique, avec des conventions appropriées. »

 

 

Ce n’est qu’à partir de 1930 qu’ Alan Turing formalise cette notion de calculateur universel décrit par Ada Lovelace. Il a fallu attendre près de 100 ans.

Un langage de programmation est nommé en son nom pour honorer sa mémoire. Il s’agit bien pour les connaisseurs du domaine du langage Ada créé en 1970 par le département de défense des Etats Unis.

 

Pour en savoir plus sur sa vie, voir wikipedia.

 

Lire aussiBlague: La conception de bébé utilisée pour expliquer les fonctions d’une entreprise informatique

 

Abonnez vous à notre newsletter

* indicates required

 

Conclusion

 

Vous serez peut être intéressé par Guide pour tout savoir sur les virus informatique et Inside Bill Gates brains – Ce que nous avons appris du documentaire ( Part 1/3) – Netflix

 

ADA Lovelace - La mère de l’informatique ( 1815 - 1852 )







Reply

dix-neuf + douze =