no comments

Darwin Mouse : L’ordinateur qui imite le cerveau



Les scientifiques chinois ont créé un ordinateur qui imite le fonctionnement du cerveau. Il se nomme Darwin Mouse.

Les ingénieurs de l’université de Zhejiang et Zhjiang Lab ont créé le premier ordinateur neuromorphique de la Chine. Ils l’appellent Darwin Mouse parce qu’il contient les mêmes capacités que le cerveau d’une sourie. Cette machine qui fonctionne comme le cerveau humain présente des avantages uniques qu’on ne retrouvent pas chez les ordinateurs et les super-calculateurs traditionnels.

Avant de parler du Darwin Mouse nous allons parler de l’avantage que procure les ordinateurs neuromorphiques.

 

Avantage des ordinateurs neuromorphique

 

Les ordinateurs neuromorphiques sont les nouveaux type d’ordinateur dont le fonctionnement est similaire au cerveau humain.

Selon le projet Human Brain du programme de recherche Européen, le cerveau humain est le super calculateur le plus puissant au monde. Avec un poids de 1,2 kg , il peut exécuter plus de 1000 trillions d’opérations logiques par seconde. On estime que sa consommation énergétique serait inférieur à 20 Watt , puissance consommée par une ampoule. Fort de ces caractéristiques il est normal que les chercheurs en science des ordinateurs s’intéressent à la création système fonctionnant exactement comme un cerveau.

Créé un super calculateur fonctionnant sur le même principe du cerveau humain ne pourrait qu’être bénéfique.

Aujourd’hui le développement d’algorithme d’intelligence artificielle, de reconnaissance faciale, auditive puis d’apprentissage automatique requiert une quantité importante de données et une puissance de calcul hors norme.

Les ordinateurs neuromorphique seraient le modèle de machine idéal pour effectuer plusieurs opérations de traitement complexe de l’intelligence artificielle et de reconnaissance digitale.

 

Le Darwin Mouse

 

Darwin 2 Neural Processing Unit (NPU)

Puce du darwin mouse, Darwin 2 Neural Processing Unit (NPU)

 

Le Darwin Mouse actuellement arrive à émuler le fonctionnement d’un cerveau humain avec les capacités du cerveau de la sourie utilisant l’équivalent de 120 millions neurones et 100 billions de synapses.

Cette performance est possible grâce aux puces spécialisées qu’il utilise . Ces puces sont appelées Darwin 2 Neural Processing Unit (NPU) et sont au nombre de 792 dans le super calculateur. Ces puces électronique sont conçus par la même université et supportent chacune 150 000 neurones.

Le super calculateur Darwin Mouse consomme environ 500 Watts d’énergie alors que la machine la plus puissante au monde, Fugaku , se nourrit de 28 millions de watts de puissance.

Il existe d’autres super ordinateurs fonctionnant sur le modèle de fonctionnement du cerveau. Le plus connu est SpiNNaker ( Spiking Neural Network Architecture).

 

Conclusion

Vous aimerez peut être Microsoft : Le kit de développement pour ordinateur quantique disponible sur MacOs et Linux et PuriCare: LG annonce un masque électronique innovant

 

Source: https://www.scmp.com



Reply

3 × quatre =