no comments

Insolite: comment la femme partage la douleur de l’enfantement avec l’homme chez les Huichols



Si dans certaines cultures, l’homme est mise à l’écart pendant l’accouchement , d’autres les encouragent à suivre leur femme dans cette épreuve. Dans ce post on verra comment la femme partage la douleur de l’enfantement avec son homme chez les indiens Huichols.Ce qui fait principalement notre diversité, c’est la culture. Elle conditionne notre manière de vivre, nos relations avec les autres et le même le processus de l’accouchement. L’accouchement est une épreuve difficile pour l’homme et surtout pour la femme qui doit en supporter la douleur.

Si dans certaines cultures, l’homme est mise à l’écart dans ce genre d’évènement, il en existe d’autrent qui encouragent les hommes à accompagner leur femme. Certaines traditions vont plus loin en imposant des pratiques permettant à la femme de partager sa douleur d’enfantement avec le futur papa. Le cas le plus extrême vient de la tradition des Huichols, une vieille tribut du Mexique qui a longtemps survécu à la mondialisation et aux mentalités modernes.

Nombreux sont les peuples qui ont des connaissances détaillées sur les pratiques du passés . Ils décident néanmoins de rejeter certaines pratiques et d’adopter les plus favorables  . Les Huichols par contre, font partir des rares tributs qui pratiquent avec ferveurs leurs coutumes ancestrales. Ce qui nous intéresse le plus, est la pratique de l’accouchement.

 

Accouchement spéciale chez les Huichols ( ouWixarica )

Chez les huichols, l’accouchement est un moment de grande douleur et de plaisir qui doit être partagé par les hommes et les femmes. Pour se faire le futur papa s’installe sur un support au dessus de la femme comme le montre schéma ci dessous. Ses testicules sont attachés par des cordes qui sont tenus par la futur maman.

Insolite: comment la femme partage sa douleur de l'enfantement avec l'homme chez les Huichols

Pendant l’accouchement, la femme peut tirer à volonté sur les cordes afin de partager la douleur de l’enfantement à son mari. L’homme est quand même autorisé à consommer des cactus qui ont des propriétés hallucilogènes afin de supporter l’épreuve de l’accouchement.

Chez les indiens Huichols, l’homme et la femme ayant partagé de fortes douleurs dans l’accouchement vont ressentir la joie d’accueillir leur nouveau bébé.

Source

Conclusion

Vous serez peut être intéressé par Insolite : Ses enfants étaient étrangement silencieux. Elle ne s’attendait pas du tout à ça.  et Netflix achète les droits dans un film avec en vedette Denzel Washington et Julia Roberts

 

 



Reply

1 × 3 =