[Art] Un artiste met en valeur les cheveux crépus



L’artiste Tawny Chatmon  dans sa collection ” The redemption ” célèbre la beauté des cheveux africains dans ses photographies. Dans ce voyage artistique, nous allons découvrir comment l’artiste en photographie met en valeur les cheveux crépus.

Photographie : L’art qui fait bouger les images

Art réaliste

Les plus grands inventeurs les moins connus du monde

Nous vivons dans une société où les cheveux crépus sont vus comme sales ou inapropriés. Dans beaucoup d’institutions, une femme qui se présente avec les cheveux crépus n’est pas considérée comme professionnelle.

Le groupe média TRACE investit dans CoinAfrique

La première destination des premiers hommes en dehors de L’Afrique serait Israel

Sur son site www.tawnychatmon.com, l’auteur dénonce ces inégalités :

“Alors que nous célébrons et ornons fièrement ces styles avec des perles, des barrettes et d’autres accessoires conformes à nos normes culturelles, ils continuent d’être étiquetés comme inacceptables. Dans les écoles du monde entier, des règles ont été mises en place pour considérer les cornrows, les modèles de barbier, les perles de cheveux, les afros, les locs et les styles de protection qui utilisent les extensions de cheveux comme «violations du code vestimentaire». “Violations” passibles de ridicule, de suspension, d’exclusion des activités parascolaires et d’expulsion. De même,, en 2019, les femmes et les hommes noirs sont confrontés à une discrimination similaire sur le lieu de travail”.

 

Les applications que tous les africains devraient essayer

10 raisons pour lesquelles, certaines personnes ne réussissent jamais

Dans ces portraits, Tawny Chatmon  veut nous rappeler que les cheveux crépus sont loin des stéréotypes et de la négativité que la société met en avant. On peut avoir de la grâce et la beauté avec nos cheveux crépus. Il n’y a vraiment pas à en avoir honte. Dans son site l’artiste présente ses intentions:

“Avec cette série, j’ai l’intention de célébrer et de renforcer la beauté des cheveux noirs, des traits, de la vie et de la culture. Ces portraits sont censés agir comme une mesure contre-narrative et rédemptrice pour élever les cheveux noirs, la tradition et la culture, nous libérant des stéréotypes négatifs. Une intention, à ne pas confondre avec la recherche de validation, mais plutôt une affirmation inflexible de la beauté noire.”

 

Vous pourrez découvrir le reste de ses oeuvres sur son site tawnychatmon.com  ou sur instagram



Reply

quatre × quatre =