no comments

Dépanage : Linux ne se lance pas après installation



Vous avez entendu parlé d’ Ubuntu 20.04 LTS et vous tentez de l’installer dans votre machine. Le hic est que plus d’un ( nous y compris ) avont constaté que linux ne se lance pas toujours après installation et rencontre parfois des problèmes pendant le processus. Pour ce dépannage , voici 3 façons de le résoudre.

Ubuntu 20.04 LTS est sortie. Quoi de neuf ?

Microsoft : Le kit de développement pour ordinateur quantique disponible sur MacOs et Linux

[ Dépannage ]: Erreur : les cookies sont bloqués ou ne sont pas reconnus par votre navigateur. Vous devez activer les cookies pour utiliser WordPress

 

Solution 1 : Désactivez le mode “secure boot ” de votre machine

 

Votre distribution linux ou ubuntu peut marcher correctement pendant des tests. Le problème survient après l’installation complète et permanente dans votre disque dur. Ce qui se passe est qu’un écran noir s’affiche lors du lancement sans que rien s’affiche.

D’expérience celà nous est déjà arrivé  pour notre machine ASUS ROG GL552VX . La solution qui a fonctionnée était la désactivation du mode  “secure boot” dans le BIOS. Dans notre cas on l’a trouvé en suivant ce chemin security -> secure boot menu . Le Bios étant différent suivant les machines, la votre pourrait se trouver ailleurs.

 

Le BIOS est different suivant les ordinateurs, le plus important est de trouver et désactiver le mode “secure boot”. Dans notre cas, il s’agit de “secure boot control” comme dans l’image ci dessus.

 

A quoi sert le mode “secure boot” ?

Vous me diriez à quoi sert “secure boot” à part nous empêcher d’installer ce qu’on veut  ? Cette option du BIOS, bien souvent activé par défaut permet de s’assurer que seul les logiciels officiellement approuvés par les constructeurs puissent fonctionner dans votre machine. L’une des avantages est de pouvoir empêcher les virus et les logiciels malveillants même inconnu des antivirus de se lancer dans votre ordinateurs. Normalement vous n’avez rien à craindre si vous êtes sous linux.

Guide pour tout savoir sur les virus informatique

Quand il faut l’utiliser ?

Ce type de problème arrive souvent après l’installation d’une distribution linux. Cette configuration du BIOS suffit pour régler votre petit problème.

Bien souvent avant d’installer une distribution, on la teste en la démarrant à partir d’une clé USB ou d’un autre support mémoire. Dans certains machines comme la notre , le live booting à partir d’une clé USB échoue à lancer linux en mode live. Notre ASUS ROG a connu exactement le même soucis. Voici comment on a procédé pour résoudre ce problème pendant l’installation d’ubuntu ( version 16.04 LTS à l’époque ).

 

Solution 2 : Ajouté “nomodeset” dans le fichier de configuration du boot de linux

 

Des fois , quand on boot une clé usb afin de démarrer linux à partir de cette dernière, la distribution ne se lance pas. Il ya 3 causes qu’on peut déduire de ce comportement. Le fichier ISO de la distribution est mal téléchargé ( moins plausible ),  la clé est mal bootée  ( plus plausible ) et l’option de lancement du kernel n’est pas approprié ( moins évident ).

 

Les deux premières causes du problème sont facile à vérifier contrairement à la dernière. Pour configurer l’option de boot de votre linux  il faut :

 

  • Au menu du boot similaire à l’image ci – dessus  tapez sur la touche “e” .
  • Dans le terminal qui s’affiche, ajoutez “ nomodeset” à la fin de la ligne linux. Généralement c’est sous la forme linux    /boot/vmilnuz-<version> root=UUID= … quiet splash … 
  • Après modification, la ligne devrait ressembler à ça linux    /boot/vmilnuz-<version> root=UUID= … quiet splash nomodeset …
  • tapez f10 ou ctrl-x pour lancer votre distribution linux avec cette configuration.

 

C’est ce que nous avons utilisé pour essayer Ubuntu 16.04 LTS sur notre ASUS ROG GL552VX.  Cette astuce peut fonctionner pour les distributions linux les plus récentes comme Ubuntu 20.04 LTS.

 

Quand il faut l’utiliser ?

Cette option est souvent requise pour les machines possédant les cartes nVidia. On utilise aussi cette astuce lorsqu’on n’arrive pas à lancer une distribution linux à partir d’une clé usb ou autre support bootable.

Normalement après l’essaie de la distribution, on peut facilement l’installer et démarrer sans problème. Si jamais au démarrage de linux vous ne trouvez rien qui s’affiche , vérifiez  si la solution 1 : désactivez le mode “secure boot” est bien executée. Si c’est le cas il serait donc temps de passer à la solution suivante qui est une variante de la solution actuelle.

 

Solution 2.5 : Installez les pilotes de carte graphique

Au démarrage, arrivé au menu de boot , au lieu de lancer directement Ubuntu ou votre système linux préféré, il faut appliquer la solution précédente en ajoutant l’instruction  “nomodeset” au lancement du noyau linux. Votre système devrait démarrer normalement.

 

 

 

Si ubuntu ou votre distribution linux est lancé, c’est bon signe. A ce niveau deux choix se présenteront à vous pour résoudre le problème définitivement. Le premier qui est celui que nous recommandons est d’installer les pilotes de votre carte Video. Pour comprendre la raison consultez la section “Pourquoi cette solution marche ?” vers la fin de l’article. Après l’installation de pilotes, vous n’aurez plus qu’à redémarrer votre linux normalement.

 

Si le problème persiste malgré l’installation du pilote de votre carte graphique, recommencez la procédure d’ajout d’instruction “nomodeset” au démarrage du système.  A partir du bureau, la seconde solution serait d’ajouter encore l’instruction “nomodeset”. Cette fois – ci l’instruction sera exécuté automatiquement au démarrage du noyau.

 

 

Solution 3 : Ajouté “nomodeset” de façon permanente

Vous avez certainement constaté que votre configuration se réinitialise chaque fois que vous redémarrez la machine . Pour éviter que celà n’arrive, il faut ajouter l’instruction “nomodeset” de façon permanente et une bonne fois pour toute . Voici concrètement comment on s’y prend.

 

  • Ouvrez le terminal et tapez “ sudo gedit /etc/default/grub”
  • Entrez votre mot de passe
  • Amenez votre curseur vers GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT=”quiet splash”

  • Ajoutez la ligne nomodeset à la fin de « quiet splash » comme ceci : GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT=”quiet splash nomodeset”
  • Sauvegarder et fermez la fenêtre
  • Dans le terminal tapez « sudo update-grub2» et valider avec la touche Entrée

 

Quand vous aurez terminé vous pouvez désormais éteindre et rallumer votre OS linux normalement.

Source: https://www.dell.com/

 

 

 Pourquoi cette solution marche  ?

Avec les anciens noyaux linux la configuration de l’interface graphique se trouvait dans les pilotes de carte vidéo utilisé par le serveur X. Ce dernier est responsable du fonctionnement de l’interface graphique de tout distribution linux. Aujourd’hui ,  les configurations de l’interface graphique sont programmés directement dans le noyau linux. Ce dernier peut directement configurer le serveur X  sans passer par les pilotes pendant le démarrage du système. Celà permet aux distributions d’afficher un écran de démarrage en haute définition et de passer de façon fluide à l’écran de connexion. Ce qui n’était pas possible dans le passé .

Malheureusement , certaines cartes graphiques ne supportent pas le tout nouveau fonctionnement du noyau linux surtout en mode live. Ce qui explique la raison pour laquelle le live booting ne lance pas linux avec les configurations par défaut.

Ce que nous avons fait pour résoudre cette solution , est de dire au noyaux linux de ne pas charger les pilotes vidéo et d’utiliser à la place le mode BIOS jusqu’à ce que le serveur X soit chargé. C’est ce que l’instruction ” nomodeset ” permet d’accomplir. Bien sûr elle n’est que temporaire jusqu’à ce qu’on l’ajoute dans le fichier de configuration du bootloader GRUB et qu’on applique la mise à jour. C’est ce qu’on a appliqué dans cette section de solution.

source: https://ubuntuforums.org

 

 



Remarque personnelle:

Notre machine, l’ ASUS ROG GL552VX possède aussi une carte vidéo NVIDIA. Pour réussir l’installation d’ubuntu 16.04 LTS à l’époque, nous avons respectivement utilisé les solutions 2 -> 1 -> 2.5 .  Depuis la seule mise à jour que nous appliquons est celle du noyaux linux. On ne sait pas comment les choses seront avec les distributions les plus récentes de linux. On pense néanmoins que les solutions de cette article de dépannage pourront servir.

 

 

Conclusion:

Avant d’appliquer l’une de ces astuces, vérifiez que vous ayez bien partitionné le système lors de l’installation. Parfois il est mieux de tester l’installation dans une machine virtuelle afin de bien maîtriser la procédure d’installation. Toutes ces solutions ( vous l’aurez définé ) s’appliquent aussi avec Ubuntu qui est la distribution qu’on a souvent utilisé avec quelques petits problèmes.



Reply

trois × trois =