Les technologies aujourd’hui font parties intégrante de notre quotidien à un point que ça devient presque naturel de s’en servir sans se demander comment ils ont  été créé et qui sont leur inventeur. Dans cet article nous allons nous intéresser à certaines figures de l’histoire dont leurs inventions ont changé notre manière de vivre.

Voir aussi Les 10 meilleurs inventions de notre siècle

1/ ADA Lovelace, La mère de l’informatique

Ada Lovelace , mère de l'informatique

ADA Lovelance née le 10 décembre 1815 à Londres est une pionnière de la science de l’informatique. elle a réalisé le premier programme informatique sur l’ancêtre de l’ordinateur : la machine analytique (https://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_analytique ) de Charles Babbage.

Très jeune, elle se passionne aux sciences et au mathématique. A l’age de 12 ans, elle conçoit le schéma d’une machine volante en s’inspirant de l’anatomie des oiseaux. A l’âge adulte, ses recherches connaissent plusieurs interruptions à cause de sa santé fragile et grossesses. Plus tard, elle reprend ses études de mathématique, grâce à son mentor Charles Babbage « le père de l’ordinateur » elle fait la connaissance d’un célèbre mathématicien qui devient son tuteur. Il s’agit d’Auguste Morgane, connu pour la loi de Morgan.

Microsoft : Le kit de développement pour ordinateur quantique disponible sur MacOs et Linux

En fin 1842, après avoir survécu à de nombreux problèmes de santé, elle propose ses services à Charles Babbage pour poursuivre le développement et la promotion de la machine analytique de Babbage, qui est l’ancêtre de l’ordinateur. Elle écrit un algorithme très détaillé pour calculer les nombres de Bernoulie avec la machine. Cet algorithme génère un programme qui sera considéré comme le premier véritable programme informatique au monde.

Ada Lovelace était aussi une visionnaire. Elle est la première à percevoir les potentiels de la machine analytique Babbage au-delà du domaine mathématique comme le calcul numérique et du calcul algébrique. Elle décrit explicitement sa vision de la machine comme calculateur universel:

« Beaucoup de personnes […] s’imaginent que parce que la machine fournit des résultats sous une forme numérique, alors la nature de ses processus doit être forcément arithmétique et numérique, plutôt qu’algébrique ou analytique. Ceci est une erreur. La machine peut arranger et combiner les quantités numériques exactement comme si elles étaient des lettres, ou tout autre symbole général ; en fait elle peut donner des résultats en notation algébrique, avec des conventions appropriées. »

Les secrets pour vite développer une application

Ce n’est qu’à partir de 1930 que Alan Turing formalise cette notion de calculateur universel décrit par Ada Lovelace. Il a fallu attendre près de 100 ans.

Un langage de programmation est nommé pour honorer sa mémoire. Il s’agit bien pour les connaisseurs du domaine du langage Ada créé en 1970 par le département de défense des Etats Unis.

Duckduckgo : l’alternative open source de google

 

2/ Hedy Lamarr: La mère du GPS, du wifi et du bluetooth

Hedy Lamarr

Elle était une actrice et productrice américaine d’origine Autrichienne. Hedy Lamaar bien connue aux yeux du public pour ses films est co auteur d’une technique très astucieuse qui va être utilisée jusqu’aujourd’hui dans de nombreux domaines scientifique. Il s’agit  de la technique dite de «  saut de fréquences » dont l’utilisation à l’époque a permit de contrôler les torpilles à distance pendant la deuxième guerre mondiale.

Les 16 fameux mystères que le monde a oublié qu’ils ont été résolus

Son système proposé en 1941 permettait de contrôler par radio les torpilles sous marine tout en changeant régulièrement de fréquences afin de ne pas se faire repérer par les radars enemies. Le principe de fonctionnement de ce système de communication est aujourd’hui utilisé pour le positionnement par satellite ou GPS, les liaisons cryptées militaires, les communications des navettes spatiales avec le sol , la téléphonie mobile et dans la technologie WIFI.

Les 10 applications que tous les africains devraient avoir.

 

3/ Lewis Howard Latimer

Lewis latimer

Lewis Howard est l’ inventeur de la première ampoule du monde mise en production. Né le 4 Septembre 1848 au Chelsea, Massachusetts, Latimer est un fils d’ancien esclaves qui ont réussit à fuir leur maître. Il s’est engagé dans l’US navy à l’age de 15 ans en 1863 comme garçon de cabine durant la guerre civile ( un boy ).

En 1865, il quitte l’armé et travaille en tant que garçon de bureau. Il apprend de lui-même puis maîtrise à la perfection sans faire des études le dessin mécanique. Son talent se fait remarqué puis est promu dessinateur en chef. Lewis découvre d’autres centre d’intérêts quand il se marie avec Mary Wilson en Novembre 1873.

Il co-invente et co-brevete en 1874 avec W.C Brown un système de toilette amélioré pour les trains. Ils sont les pères du système de toilette qu’on rencontre aujourd’hui dans les métros et les machines de transport en commun.

9 choses à faire pour mener une vie simple en tant qu’entrepreneur ?

En 1876, soit deux ans plus-tard, Latimer a travaillé en tant que dessinateur pour un instructeur des enfants malentendants. Il fait le dessin du système pour compléter le document de demande de brevet pour l’instructeur. Il s’agit de Alexander Graham Bell. Le produit est connu aujourd’hui comme l’ancêtre du téléphone. Lewis soumet les documents du produit durement achevés tard la veille quelques heures avant Elisha Gray pour un produit similaire.

En 1880, Latimer est engagé en tant que manageur assistant et dessinateur de la compagnie U.S. Electric Lighting Company dont Hiram Maxim en était le fondateur et le principal rival de Thomas Edison. L’inventeur de la première ampoule

Lewis Howard travaillant chez le principal rival de Thomas, Hiram Maxim, a exploité le point faible de l’ampoule d’ Edison, sa durée de vie. En effet l’ampoule de Thomas Edison durait seulement 30H soit un jour. Latimer en travaillant sur le projet a trouvé le moyen d’étendre la durée  de vie de l’ampoule grâce à l’invention du filament en carbonne. C’est la naissance de la première ampoule industrialisée de l’histoire qu’on connait jusqu’aujourd’hui.

10 astuces que tout entrepreneur doit connaître pour travailler plus vite

Lewis ne va cesser d’innover dans le domaine de la technologie. Il va créer un ascenseur sécurisé, une amélioration importante par rapport aux ascenseurs existants de son époque. Il va ensuite obtenir le brevet pour le Locking Racks pour les chapeaux et les parapluies. Ce dispositif était utilisé dans les restaurants , les centres et les immeubles de bureaux pour garder les articles en toute sécurité et permettre aux propriétaires de ces objets de ne pas prendre involontairement ceux des autres.

Il créé une version améliorée d’un Book Supporter utilisé pour soigneusement ranger les livres dans les étagères. Lewis a développé aussi une méthode pour rendre les pièces plus hygiéniques et mieux contrôlées. Il nomme son système breveté « Apparatus for Cooling and Disinfecting » ,appareil de refroidissement et de désinfection . Cette machine a fait fureur dans les hôpitaux car il permettait d’empêcher la poussière et les particules de poussière en suspension dans l’air de circuler à l’intérieur des chambres et des espaces publiques.

Tout au long de sa vie, Latimer a continué et essayé de développer des dispositifs pour améliorer la vie du public. Il a aussi travaillé sur des initiatives visant à améliorer les droits civils des citoyens noirs aux États-Unis. Il a également peint des portraits et écrit de la poésie et de la musique pour ses proches. Lewis Latimer est décédé le 11 décembre 1928 et a laissé derrière lui un héritage d’accomplissement et de leadership qu’une grande partie du monde l’est reconnaissant.

Comment créer une startup à succès, le guide ultime en 4 leçons

4/ George Alcorn

George Edward Alcorn

Peu d’ inventeurs ont un profil aussi riche que George Edward Alcorn. Ce scientifique afro américain a travaillé pour plusieurs entreprises dont IBM et la NASA où il est l’auteur de plus de 20 inventions différents dont 8 brevetés. L’une de ses plus grandes inventions est le Spectromètre à rayons X.

Le spectromètre à rayon X communément appelé XRS permet d’identifier la composition chimique ou atomique d’un composant. L’imagerie XRS permet d’établir visuellement la carte de composition chimique d’un produit ou d’un matériel. Cette invention est appréciée comme une innovation majeur par les experts du domaine lorsque George Alcorn en 1984 a montré la thermomigration de l’alluminium dans son spectomètre. La méthode lui a permis de recevoir un brevet et le titre du meilleur inventeur de l’année par la NASA.

L’invention est très utilisé par la NASA pour détecter et identifier à distance les différents composants atomiques d’une étoile ou d’autres objets de l’espace.

10 raisons pour lesquelles, certaines personnes ne réussissent jamais

5/ Granville-woods

Grandville Woods

Cet inventeur connu sous le surnom de « Black Thomas Edison » est l’un des plus respectés que le monde ait connu en son temps. Aujourd’hui ses contributions sont de moins en moins connus ou je dirai, oublié.

Né en 1856, à Ohio, il répare dès l’âge de 10 ans les machines et les équipements électriques dans une boutique de machinerie. Après ses études il travaille successivement en tant qu’ingénieur à la construction du bateau à vapeur Ironside puis 2 ans après, il est employé par la compagnie D & S Railroads en tant que conducteur de locomotive. Malgré son talent ingénieur et son expertise, on le refuse tout opportunité et promotion à cause de la couleur de sa peau. Il forme donc avec son frère Lyates l’entreprise Woods Railway Telegraph Company en 1884. C’est de cette entreprise qu’il vendra et fera la promotion d’une grande partie de ses inventions dont la plupart s’utilise encore aujourd’hui. L’une des premières inventions de l’entreprise est un émetteur téléphonique amélioré qui a une meilleur clarté de son et peut émettre sur de nombreuses distances sans perdre sa qualité.

15 astuces pour vaincre l’ennuie

En 1885 , Woods brevète un appareil nommé « telegraphony ». Cette invention est une combinaison du téléphone et de télégraphe permettant aux personnes de pouvoir envoyer la voix et des messages sur la même ligne. L’invention a eu un tel succès qu’il fut vendu à l’entreprise American Bell Telephone Company.

Grandville en 1887 a développé l’invention la plus importante qui sera utilisé jusqu’à ce jour ( sous des formes plus améliorées biensûr). Il s’agit du Synchronous Multiplex Railway Telegraph (SMRT). Cet appareil permettait l’échange des messages entre les gares et les trains en mouvement afin d’identifier la position de ces derniers. La conséquence directe de cette machine est la diminution importante du nombre d’accidents de trains.

En 1892 Woods a créé une méthode permettant de déployer de l’électricité dans un train sans exposé les circuits et les batteries. La première démonstration de son approche fut avec un jouet dans un park d’attraction. Cela amusa les patrons et permis d’améliorer la sécurité ferroviaire de l’époque.

Les 8 habitudes qu’ont les gens qui réussissent

Le nombre de brevet que Grandville Woods  a déposé au cours de sa vie est estimé à plus de 50. Du frein automatique et incubateur d’œufs aux améliorations apportés à de nombreuses technologie comme la sécurité des circuits, le télégraphe, le téléphone et phonographe. Pendant toute sa vie Wood a fait face à de nombreuses poursuites judiciaire initié par les autres inventeurs. Parmi ces inventeurs il y avait Thomas Edison qui réclamait qu’il était le premier inventeur du télégraphe. Après sa seconde défaite, Edison décida qu’il ferait mieux de travailler avec GrandVille plutôt que de l’affronter. Il l’a donc offert une position dans son entreprise Edison Company. Wood a son époque est devenu très respecté et admiré pour son génie. Il vendit de nombreuses appareils électronique a deux géants de l’époque qui sont General Electric et American Engineering.

45 astuces pour croquer la vie à pleine dent

 

6/ Valerie Thomas

Valerie Thomas

Une des grandes figures cachées qui ont grandement rendu possible la conquête de l’espace par la NASA. Valerie Thomas est une scientifique afro américaine qui depuis son enfance était fascinée par la technologie et lisait des livres électroniques destinés aux hommes adolescents. Elle poursuivit ses études à l’université de Morgan après avoir quitté l’école secondaire de filles. Elle réussit avec distinction avec un diplôme en physique où elle était la seule des deux filles de sa classe.

Bill Gates: Les 10 règles de la vie

Elle est acceptée à la NASA au poste d’analyste de données. C’est en ce moment qu’elle devait gérer un projet de système de traitement d’images qui permettra aux satellites de transmettre des images depuis l’espace. Ce projet va la permettre d’inventer plus tard une technologie qui va révolutionner le secteurs de la médecine et du divertissement 3D.

 

En 1976 Thomas appris comment les miroirs concaves pourront être configurer pour créer une illusion d’objet en 3 dimensions. Elle a tout de suite compris l’intérêts que cette technologie pourrait avoir dans le domaine de la télévision, la science et le projet de traitement d’images dont elle est en charge, si ça venait à exister. Un an après Valerie Thomas commença les expériences et en 1980 elle y dépose le brevet de son invention. Il s’agit du transmetteur d’illusion.

26 choses à faire pour ne pas manquer d’imagination

Le transmetteur d’illusion inventé par Thomas permettait d’observer une image en 3 dimensions qui paraît réelle, comme un hologramme. La description détaillée de l’invention breveté est comme suite : « Des illusions optiques peuvent être produites par des miroirs paraboliques dans lesquels de telles images produites possèdent des attributs tridimensionnels. L’effet optique peut s’expliquer par le fait que les yeux humains voient un objet de deux points de vue séparés latéralement d’environ six centimètres. Les deux vues montrent des relations spatiales légèrement différentes entre des objets proches et des objets très distant et le processus visuel fusionne ces vues stéréoscopiques en une seule impression tridimensionnelle. La même vue de parallaxe d’un objet peut être expérimentée lors de la réflexion d’un objet vu à partir d’un miroir concave ».

 

Valerie Thomas a continué de travailler à la NASA jusqu’à sa retraite en 1995. En plus du transmetteur d’illusion elle a conçu des programmes de recherches sur la comète Halley et les trous d’ozone. Valerie a reçu d’autres récompenses de la NASA et du GSFC pour ses travaux.

58 choses à savoir pour améliorer sa productivité

Conclusion

Le point commun de tous ces grands personnages est leur passion pour leur travail et le désir de toujours améliorer la vie des personnes qui les entourent.On n’a pas besoins d’êtres un grand physicien ou scientifique pour commencer à faire le ménage chez soi. Avec ce que vous savez, tentez d’améliorer le quotidien de votre entourage.

Source: blackinventor.com , wikipedia