Tout le monde procrastine, même les travailleurs les plus acharnés. La différence qui subsistent entre ces travailleurs et les autres résident dans la manière de gérer sa procrastination. Dans cet article je vais définir et décrire comment vaincre la procrastination.

 

D’après wikipedia, La procrastination est un terme relatif à la psychologie qui désigne la tendance pathologique à remettre systématiquement au lendemain quelques actions (qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non).” – c’est aussi la tendance qu’on a, à toujours remettre à demain  les activités qu’on peut faire maintenant même. Attention, la procrastination est complètement différente de la paresse qui est “une propension à ne rien faire, une répugnance au travail ou à l’effort”.

Pour mieux vaincre la procrastination, il est important d’en connaître ses causes.

 

58 choses à savoir pour améliorer sa productivité

Les causes de la procrastination

Il existe une infinité de causes pouvant nous pousser à procrastiner. Toutes ces prétextes n’ont qu’un et un seul point commun: la peur. On remarque souvent comme cause :

  • La peur de l’échec: similaire aussi au perfectionnisme. Quand vous faites quelques choses, n’attendez pas que vous ayez le sentiment que votre produit ou votre travail soit parfaite avant de le présenter. Lancez vous dans le bain, ce n’est pas profond et vous ne risquez pas de vous noyer. Au minimum, faite quand même quelques choses de présentable.

 

  •  La peur du succès ou de la réussite:  c’est la peur des souffrances et des travaux qui vous attendent si votre activité devient un succès planétaire. Vous avez peur de n’être plus vous même. Arrêtez de vous prendre la tête, ce n’est pas pour rien que le travail en équipe existe.

 

         30 choses qu’il faut arrêter de faire à soi-même pour avoir du succès

 

  • La peur de perdre son autonomie et son indépendance : lorsqu’on nous confie une tâche même si au départ on est motivé, on perd vite l’envie de le faire et on le remet chaque fois au lendemain. Pourquoi? C’est parce qu’on se dit « je le ferai quand j’en aurai envie » ou «  je le ferai quand je le veux » ou « quand je me sent prêt. » Si vous êtes dans ce cas, il est recommandé de se récompenser à chaque tâche terminée, même petite.

 

          Comment créer une startup à succès, le guide ultime en 4 leçons

 

  • La peur de l’effort:    C’est la cause qui domine le plus souvent. La peur de l’effort est la raison principale qui nous pousse à remettre nos tâches au lendemain. Si vous grattez bien au fond de votre cœur, vous verrez que c’est la tâche qui semble vous demander beaucoup d’efforts que vous renvoyez loin de vous… un peu comme une balle de tennis.

Les conséquences de la procrastination

On vient de voir qu’on procrastine pour éviter l’effort et plus on le fait, plus on s’enfonce dans la zone de confort. A ce stade, de façon instinctive on fait tout pour ne plus quitter cette zone. Là on peut dire, qu’on devient paresseux. Voici quelques exemples de conséquences de la procrastination.

 

  • L’agoraphobie : une personne agoraphobe est une personne dont sa zone de confort est sa maison. Le seul fait de franchir la porte de sa maison le remplit de terreurs.

 

  • La timidité : une personne timide est une personne qui procrastine dans le fait de parler avec les autres. A force d’éviter de parler avec les personnes, il se créé une habitude. Il construit donc une zone de confort qui est dans la solitude. Cette personne fuira les évènements sociaux et même les interviews pour un travail très rémunératrice.

 

         5 conseils simples et efficaces de leadership pour les introvertis

 

Peu importe la forme que prend la procrastination, la ressource la plus importante qu’on perd c’est le temps. Quand on passe le temps à dormir dans notre zone de confort, les occasions, les opportunités et toutes les bonnes choses passent. Chercher à vaincre la procrastination revient donc à sortir de sa zone de confort.

 

7 astuces à connaître pour se réveiller tôt

 

Comment vaincre la procrastination ?

On a dit plus haut que la procrastination fait perdre du temps précieux, et quand le temps passe, c’est les opportunités et les occasions de réussites qui passent. Pour vaincre la procrastination de manière générale il faut apprendre à aimer l’effort.

 

6 habitudes à perdre pour mieux gérer son temps

 

L’effort n’est pas une mauvaise chose et n’est jamais permanent. Comprenez que plus on fuit la souffrance de l’effort et plus elle sera grande. Quand on l’affronte de face, cette peine diminue pour devenir une force. Les personnes qui font souvent face à leur souffrance ont une grande confiance en eux car ils ont pris l’habitude d’affronter les peines dues aux échecs.

On est nombreux à apprécier les films où les héros surmontent de grandes difficultés. On adore les retournements de situations. Et quand tout fini bien, la série ou le film reste à jamais dans nos mémoires. Cette fois ci, il est temps d’être le héros de notre vie. C’est pas grave si vous voulez être le méchant. Ça devient votre problème.

 

Les différentes stratégies pour vaincre la procrastination

 

        1/Faite une liste

Il faut prendre l’habitude de faire la liste des activités qu’on prévoie faire, dans le mois, par semaine ou par jour. La liste des tâches journalières doit être au maximum de 3 à 4. En anglais on l’appelle une todo list. Chaque fois qu’une tâche spécifiée est accomplie, on obtient un sentiment d’accomplissement. Si vous optez pour une todo list journalière, prenez l’habitude de le faire juste avant de dormir ou très tôt le matin avant de vous occuper.

 

C’est quoi exactement une todo list et comment la faire ?

 

SusuNote : votre bloc-note android africain

 

        2/ Soyez concentré :

La concentration n’est pas la chose qu’on apprend souvent à l’école. Il est très important dans l’apprentissage et l’accomplissement d’une tâche. L’une des meilleures façon de se concentrer sur une tâche qui est une véritable « plaie » est d’utiliser la technique Pomodoro. Les étapes de la technique se résument comme ceci:

  • Déterminer une tâche
  • Régler votre temps à 25 minutes
  • Faire une tâche pendant ce temps.
  • Faire une pause de 3 à 5 minutes après ce temps.
  • Tous les 4 podomori , faire une pause de 15 à 30 minutes.

Pour chaque tâche que vous allez faire, prenez 25 minutes pour ne faire que ça. Après ces 25 minutes prenez une pause de 3 à 5 minutes puis continuer. Après quatre répétitions, prenez une pause de 15 à 30 minutes avant de continuer.

Cette méthode permet de travailler pendant longtemps en maintenant un niveau de concentration élevé. Il permet aussi de conserver votre performance pendant un long moment.

 

10 astuces que tout entrepreneur doit connaître pour travailler plus vite

 

      3/ Soyez uniforme

Il s’agit de prendre l’habitude de faire la todo list puis de réaliser les tâches avec la technique de Pomodoro. Plus on le fait, plus on prend l’habitude et le nombre de tâches effectué en peu de temps sera surprenant.

 

      4/ Rendre votre procrastination utile

Quand on procrastine tout le temps, on finit par s’ennuyer. Pas parce qu’il n’ya plus rien à faire mais parce qu’on fuit nos véritable tâches. La procrastination peut avoir pour source le manque de motivation. Lorsqu’on remet les choses au lendemain, on doit faire à la place ce qui nous passionne ou des choses constructives.

Une étude a montré que les personnes qui réussissent , souvent procrastinent de façon très productive. Certains utilisent la procrastination comme un déclencheur de stress afin de travailler intensément et efficacement sur une tâche. D’autres l’utilisent pour se donner le temps de réfléchir, trouver des idées ou résoudre mentalement les problèmes. A vous de découvrir comment vous pouvez rendre votre procrastination utile.

 

Les 5 raisons pour lesquelles il faut aimer la lecture

 

source: http://lifehacker.com/