Un sondage récent a révélé qu’un Britannique sur quatre admet avoir eu des préjugés raciaux. En plus de cela, un récent test d’ADN suggère que le Cheddar Man, le premier Britannique, qui vivait il y a 10 000 ans, avait la peau foncée et les yeux bleus. C’est peut-être paradoxal, car les Britanniques modernes sont pour la plupart blancs.

Lire aussi: La première destination des premiers hommes en dehors de l’Afrique serait Israel

Des chercheurs du Natural History Museum de Londres ont fait des découvertes importantes grâce à un test d’ADN extraordinaire. L’ ancien Britannique vieux de 10 000 ans avait la peau noire, les cheveux bouclés et les yeux bleus. Alors que l’on croyait depuis longtemps que l’homme Cheddar trouvé dans une grotte du village de Cheddar, Somerset, avait la peau pâle et les cheveux blonds.

 

Après la révélation de ces détails choquants, les internautes sont restés perplexes, ils s’en moquaient en comparant l’Homme Cheddar avec David Dickinson, Silvio Berlusconi et Alan Sugar. Même les célébrités n’ont pas ménagé un moment pour commenter comme Pierce Morgan l’a fait. L’animateur de Good Morning Britain, 52 ans, a écrit sur Twitter: “Je pense avoir résolu le mystère de Cheddar Man.”

 

Michael Moran a dit: “Ce gars de Cheddar Man, j’ai l’impression de l’avoir déjà vu, n’avait-il pas déjà fait une émission de télévision populaire un dimanche soir?”

Un autre utilisateur de Twitter a comparé le Cheddar Man avec David Dickinson, expert en antiquités et animateur britannique.

Sur le site de micro-blogging, Mark Wallace a écrit, “Nouvelle reconstitution archéologique de l’homme Cheddar,” à côté de la photo d’un homme portant un costume de fromage.

 

La personnalité des médias Lanre Bakare a comparé l’Homme Cheddar à Thulsa Doom, un personnage du film culte des années 80 Conan le Barbare.

 

Mais qui est Cheddar Man?

 

Cheddar Man est un squelette complet datant de 10 000 ans, qui a été trouvé dans une grotte près du village de Cheddar dans le sud-ouest de l’Angleterre en 1905.

“Cheddar Man est spécial parce qu’il représente la population qui occupait l’Europe à l’époque”, a déclaré Tom Booth, un bio-archéologue au musée. “Ils avaient la peau foncée, et la plupart d’entre eux avaient des yeux pigmentés, soit bleus ou verts.”

Au départ, on croyait que Cheddar Man avait la peau pâle. Mais avec l’aide de la nouvelle technologie, les scientifiques ont réussi à obtenir l’ADN du squelette séculaire en forant un trou de 2 millimètres dans son crâne et en extrayant la poudre d’os.

Par conséquent, on croit maintenant que les ancêtres de Cheddar Man sont arrivés en Grande-Bretagne via le Moyen-Orient, après avoir quitté l’Afrique.

 

“Le profil génétique de Cheddar Man le place avec plusieurs autres Européens de l’époque mésolithique d’Espagne, de Hongrie et du Luxembourg dont l’ADN a déjà été analysé”, a déclaré le professeur de génétique UCL Mark Thomas dans un communiqué.

“Ces chasseurs occidentaux “ont migré en Europe à la fin de la dernière période glaciale et le groupe incluait les ancêtres de l’homme de Cheddar.”

Toute l’histoire de Cheddar Man a été projetée dans un documentaire, First Brit: Les secrets de l’homme de 10 000 ans.

Dr Tom Booth, scientifique au Natural History Museum, a déclaré dans le documentaire: “Si un humain avec cette peau de couleur vagabondait aujourd’hui, nous l’appellerions noir, et il serait plus sombre que ceux à quoi nous nous attendions pour l’Europe. ”

 

Il a ajouté: “Cela montre vraiment que les catégories raciales imaginaires que nous avons, sont réellement des fabrications très modernes, ou des constructions très récentes qui n’étaient pas du tout applicables dans le passé.”

 

Pendant ce temps, les chercheurs ont également révélé que Cheddar Man est directement lié à une personne sur dix vivant au Royaume-Uni aujourd’hui.

 

Par conséquent, les spéculations des internautes pourraient s’avérer être vraies. On ne sait jamais! Mais à partir de maintenant, la plupart d’entre eux auront du mal à accepter le fait que Cheddar Man ne se conforme pas à la notion préconçue de teint qui est associée aux Britanniques. Tina Daheley a tweeté: “7.02.18: Doomsday pour les suprématistes blancs alors que nous découvrons que le premier Brit moderne avait la peau foncée / noire et les yeux bleus.”

 

Cependant, une autre dame au nom Twitter de Charlotte a écrit: “C’est que des « peut êtres » des « si » et «  pourcentages ».Pas d’éléments factuels solide . Bien sûr, il est question de diversité et d’immigrants à la fin de l’article. Une autre perte de temps et d’argent.”

 

Cela continue à montrer à quel point les gens sont divisés par la découverte et cela ne réduit pas l’amusement des personnes plus libéraux et tolérants.

Source: ibtimes.co.in

Article recommandé: