Adrianna Mitchell, a middle-school student from Newark, NJ, explains a coding learning program to President Barack Obama during an “Hour of Code” event in the Eisenhower Executive Office Building on the White House complex in Washington, DC, on Monday, Dec. 8, 2014.

Adrianna Mitchell, une étudiante de l’école de Newark, NJ, explique au président Barack Obama comment écrire du code lors de l’évènement “Hour of Code” dans l’ “Eisenhower Executive Office Building”  qui se trouve dans le complexe de la Maison Blanche.

Le président Barack Obama a dit au monde que tout le monde devrait apprendre à coder. Et maintenant, il met son argent là où sa bouche se trouve.

Pour aider au coup d’envoi de la semaine annuelle de l’éducation en informatique , Obama est devenu le premier président à écrire un programme informatique. C’ était un programme très simple qui permet de dessiner un carré sur un écran, mais c’est le point, dit Hadi Partovi, co-fondateur Code.org, une organisation qui promeut l’enseignement de l’informatique. “Toute programmation commence simplement” dit-il. “Personne ne commence par la création d’un jeu compliqué.”

L’année dernière, Obama a prononcé un discours sur YouTube pour promouvoir la semaine de l’éducation en l’informatique, mais n’a pas écrit de code lui-même. “L’apprentissage de ces compétences n’est pas seulement important pour votre avenir. Il est important pour l’avenir de notre pays “, a déclaré le président dans la vidéo. “Si nous voulons que l’Amérique reste au bord de la coupe, nous avons besoins de jeunes américains comme vous pour maîtriser les outils et la technologie qui va changer la façon dont nous faisons à peu près tout.”
Obama faisait écho au sentiment du mouvement croissant de l’alphabétisation du code , qui cherche à étendre l’informatique et l’éducation en programmation à travers le monde. Les défenseurs de l’alphabétisation de code soutiennent que la technologie de l’information elle-même s’intègre de plus en plus profondément dans nos vies, tout le monde devrait apprendre un peu plus sur la façon dont les ordinateurs fonctionnent. Toute une industrie a surgi autour de l’idée, avec des entreprises offrant des jeux pour enfants qui enseignent les bases de la programmation en trois mois à temps plein dans les “bootcamps” dédiés à enseigner aux gens la façon de coder suffisamment bien pour décrocher un emploi.

Code.org a présenté la campagne “Hour of Code” l’année dernière dans le but de convaincre tous les élèves à essayer juste pendant une heure la programmation et de leur montrer que n’importe qui peut apprendre les bases. Dans le cadre de la campagne, l’organisation a créé un site qui compile de longues heures de tutoriels différents, dont la plupart ont été créés spécifiquement pour la campagne.

Obama a écrit sa part de code pendant l’événement organisé par Code.org cet année, qui réuni 20 collégiens de l’école de South Street dix-septième à Newark, New Jersey, dans la Maison Blanche, où ils ont rencontré le président en personne et travaillé sur les tutoriels de Hour of Code . Partovi dit que même le président n’a pas suivi le tutoriel jusqu’à la fin, mais est allé de stations de travail en stations à regarder les élèves qui travaillent. Il a, cependant, terminé des exercices, qui impliquent à la fois l’utilisation de l’outil Blockley de Google, et l’écriture d’une ligne de code utilisant le langage de programmation JavaScript.

Obama a rejoint le maire de New York Michael Bloomberg, qui a tweeté en 2012 que la résolution de son nouvel an était d’apprendre à coder, parmi les principaux politiciens américains qui ont pris les premiers pas vers un code alphabétisation.

source